dimanche 13 octobre 2013

les joyaux de Détroit / Detroit architectural gems

Le plan d’urbanisme du Downtown de Détroit a été mis au point après le grand incendie en 1805 en s’inspirant de celui de Washington, lui même directement issu de celui de Versailles : un réseau d’avenues et boulevards rayonnants, traçant de grandes perspectives obliques. Washington est trop grande pour rendre perceptible ce dispositif mis au point à l’époque baroque. En revanche, et même inachevé, il fait merveille à Détroit : circulation facile en tous points de la ville, approches et vues de biais qui donnent de l’épaisseur aux façades, création de surprises aux croisements des rues… Pour faire simple, Détroit possède le plus beau plan d’urbanisme des Etats Unis.
La ville est également riche d’un patrimoine architectural longtemps délaissé, et même détruit. Du long passé d’échanges de peaux et de fourrures des premiers colons français avec les indiens  Potawatomis et Hurons dont le territoire s’étendait tout le long des lacs, Detroit garde de magnifiques souvenirs dans l’architecture et dans le décor de l’architecture des années 20 et 30, comme au Penobscot Building. Certains architectes ont aussi regardé plus  au sud, et le lobby d’inspiration Maya du Guardian Building est absolument somptueux. Si Detroit vaut le voyage, c’est aussi pour découvrir parmi les plus beaux gratte-ciel historiques des Etats-Unis et un décor ancré dans un territoire et une histoire.

The Drawing of Downtown Detroit urban planning was developed after the great fire of 1805 inspired by the Washington drawing, itself derived directly from that of Versailles: a network of avenues and boulevards radiating, tracing large oblique perspectives. Washington is too big to make visible this device developed in the Baroque era. However, even unfinished, it does wonders in Detroit: easy traffic at all points of the city, approaches and views that give depth to the facade, creative surprises at street’s crossroads... Simply said, Detroit has the most beautiful planning urban of United States .
The city has also a rich architectural heritage long neglected and even destroyed. From the long history of skins and furs trade of the first French settlers with the Hurons and Potawatomis Indians whose territory extended all along the lakes, Detroit keeps wonderful memories in the buildings and decor of the architecture from the 20s and 30s, as we can see at the Penobscot Building. Some architects have also watched more to the south, and the lobby inspired by Maya’s influences of the Guardian Building is absolutely gorgeous. If Detroit is worth the trip, it’s also to discover ones the most beautiful historic skyscrapers of United States and decor rooted in a territory and history.



Deux plans de Détroit, 1905 et 1935 / Engraved city maps of Detroit, 1905 & 1935


The penobscot Building,  1928. Wirt C. Rowland architect, sculptures by Corrado Parducci


The Guardian Building, 1929. Wirt C. Rowland architect, sculptures by Corrado Parducci

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire