lundi 11 novembre 2013

La Basilique de la Sainte Baume / Sainte Baume Basilica

En 1948, au sortir du cauchemar de la guerre, quatre hommes, Edouard Trouin, Fernand Léger, le Père Couturier et Le Corbusier, imaginèrent de fonder un lieu de contemplation, un temple du pardon à la Sainte-Baume, haut lieu provençal où est vénérée sainte Marie-Magdeleine. Ce fut pour Le Corbusier un formidable laboratoire pour ses futurs projets, et en particulier la Chapelle de Ronchamp puis le monastère de la Tourette.
La basilique en elle-même était une entreprise d’architecture invisible, tournée vers l’intérieur, destinée à émouvoir les âmes. Point de constructions extérieures. C’est dans la montagne que serait née une oeuvre architecturale où un itinéraire sacré et émotionnel s’effectuerait dans l’obscurité à peine éclairée par des puits de lumière taillés dans le roc. La grotte ouverte jusqu’à l’autre versant aurait débouché sur l’éclatante lumière et l’horizon sans limite de la Méditerranée.
L’étude des archives, en mains privées, a permis de retracer l’histoire de ce projet utopique, de reconstituer les différentes versions du projet de la basilique et d’en analyser la postérité et a fait l'objet d'une publication sous forme de catalogue d'exposition.

Projet #54, 2007. Etude commandée par la délégation aux affaires culturelles du département des Alpes de Haute Provence.

In 1948, at the end of the nightmare of war, four men, Edward Trouin, Fernand Léger, Father Couturier and Le Corbusier devised to establish a place of contemplation, a temple of forgiveness in Mount Sainte-Baume, a place where Provencal venerated St. Mary Magdalena . It was for Le Corbusier a great laboratory for future projects, in particular the Ronchamp Chapel and the Monastery of La Tourette.
The basilica itself was an invisible architecture, turned inward the mountain, for stir souls. No outdoor structures, but in the mountain would be born an architectural work where a sacred and emotional route would take place in the dark, barely lit by skylights cuted into the rock. Open up the other side of the cave have led bright light and the limitless horizon of the Mediterranean sea.
The study of archives, still in private hands, has traced the history of this utopian project, reconstructed the various drafts of the basilica and analyzed its posterity. It had been published as a exhibition book.

Work #54, 2007. Study commissioned by the Cultural Affairs of the Alpes de Haute Provence County.


Vues de la montagne de la Sainte Baume. L'entrée de la basilique était prévue dans la forêt, au pied de la falaise.
Views of Mount Sainte Baume. The basilica's entrance was planed to be in the woods, below the cliff.

Une des premières lettres de le Corbusier à Edouard Trouin. Cette  correspondance sur 30 ans entre les deux hommes est la plus importante que conserve la fondation Le Corbusier.
One of the first letter of LC to Edouard Trouin. The correspondence between the to men is the most numerous preserved by LC Foundation. "When the idea will be clear, the architecture will appear".


Deux esquisses des jardins prévus à l'entrée de la Basilique pour servir de parvis: le labyrinthe des roses et la grande perspective. Ces esquisses de la main de Trouin reflètent, par leur radicale nouveauté dans la réflexion sur les jardins et le paysage le travail collectif de l'équipe Trouin-Couturier-Leger-Le Corbusier.
Two sketches of the gardens planed at the Basilica entrance to serve as forecourt: maze of roses and great perspective. These sketches made by Trouin reflect,  through their radical novelty in thinking about gardens and landscape the collective work of the team Trouin-Couturier-Leger-Le Corbusier.

Les deux étapes de la basilique souterraine: premier dessin de Trouin, et version simplifiée de Le Corbusier, publiée par ses soins dans l'Oeuvre Complète.
Two design steps of the Underground Basilica: fist drawing by Trouin, and simplificated version by Le Corbusier, as he published it in his "Oeuvre Complète"


A l'intérieur de la Basilique, des salles colorées, faiblement éclairées par des puits de lumière. L'effet aurait été puissant.
Inside the Basilica, painted walls dimly lighted up by skylights. The effect could have been powerful.

Ce dessin célèbre de Le Corbusier,  associé au projet de la chapelle de Ronchamp et explicitant l'origine de ses puits de lumière (Le Serapeum de la villa Hadriana, Rome IId S. ap JC), est un cadeau à l'ami Trouin.
This famous drawing of Le Corbuisier, showed with the design of Ronchamp Chapel, and making explicit the origin of his skylights (Villa hadriana's serapeum, Rome, 2dC. AD)  is a friendly gift  to Trouin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire