dimanche 28 septembre 2014

Projet « scénographie » HEI 2

Le projet « scénographie » reprend cette année en HEI 2. Au thème d’Orphée (voir les billets du 5 janvier et du 23 juin 2014) succède un sujet différent, plus vaste : « une saison lyrique vue par… ». La variété des œuvres proposées par l’Opéra de Lille, qui traitent de sujets moins mythiques, est l’occasion de proposer aux étudiants d’en choisir l’une et d’en développer une interprétation : Idomeneo de Mozart, Le Petit Prince de Michael Lévinas, Solaris de Dai Fujikura (deux créations mondiales), Le Balcon de Peter Eötvös, Madama Butterfly de Puccini, et en guise d’exception Le Sacre du Printemps de Stravinsky, qui est une musique de ballet.
Comme l’an passé l’objectif est d’initier les étudiants à la conception de l’espace, à travers la création d’un projet de scénographie, une architecture éphémère. Avec une pédagogie plus précise. Un premier temps permettra la découverte des œuvres et de leurs contextes d’apparition, au terme duquel les étudiants auront explicité les rasions pour lesquelles  tel compositeur, dans telle époque, à créé telle œuvre.
Suivra un second temps d’esquisse des interprétations, associé à une recherche iconographique détaillée de références. En début de second semestre la visite des équipements scéniques de l’Opéra inaugurera la phase de mise au point des idées dans le strict cadre des possibilités techniques qu’offre l’Opéra de Lille – et elles sont nombreuses. Croquis et plans vont permettre aux étudiants de mettre en pratique les rudiments de dessins appris l’an dernier. Le rendu, début juin, se fera sous la forme d’un « journal de création » et d’une maquette au 1/20e.
Les soirées de spectacle et la possibilité d’assister aux générales participeront de l’expérience. Tous les étudiants auront ainsi vu avant le rendu final le spectacle proposé à partir de l’œuvre qu’ils travaillent. C’est, dans la démarche d’un projet et d’une conception, un moment toujours délicat à gérer, peut être même une difficulté. Mais cela les obligera à se positionner de manière encore plus forte et argumentée. Cependant la variété des thèmes et la multiplicité des interprétations vont faire de ce projet un moment particulièrement intense, qui promet des échanges riches et une réelle ouverture sur le monde diversifié de l’expression créative.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire